11.10.2016

Zéro déchet #2 Je remplace mes cotons tiges

http://www.lilikus.be/2016/11/zero-dechet-2-je-remplace-mes-cotons.html

Aujourd'hui, je voulais vous proposer un article zéro déchet pour vous présenter une alternative aux cotons tiges. Chaque jour, où à peu près, nous jetons des cotons tiges à la poubelle. Ces petits bâtonnets de cotons remplissent nos poubelles de salle de bain et sont une quantité considérables de déchets. Je me suis donc demandé quelle alternative je pouvais trouver pour arrêter leur utilisation. 

J'ai une double utilisation des cotons tiges : d'une part, je les utilise pour me nettoyer les oreilles mais également pour me démaquiller les yeux (particulièrement utiles pour enlever le mascara).

Il me fallait donc trouver deux nouveaux produits durables pour remplacer la double utilisation que j'en faisais.

J'ai tout d'abord trouvé l'oriculi*, ce petit bâton de bambou qui provient du Japon et que les Japonais utilisent pour se curer les oreilles. Lamazuna en propose dans leur gamme de cosmétiques respectueux de la planète. Le bout du bâtonnet est légèrement incurvé, afin d'accéder à l'intérieur de l'oreille (attention à ne pas trop l'enfoncer quand même !), il sert à récupérer le sébum qui se trouve à l'entrée de l'oreille. Pour nettoyer le pavillon, j'utilise ma serviette de bain ou bien un coton en sortant de la douche et le tour est joué. L'utilisation de l'oriculi n'est pas évidente au début et plutôt déroutante mais je me suis quand même habituée. Mon stock de cotons tiges n'étant pas encore vidé, j'alterne l'oriculi une fois sur deux pour m'habituer à son utilisation. Ce bambou est utilisable à vie, il suffit de le nettoyer avec un chiffon et un peu de savon de Marseille.

En ce qui concerne mon démaquillage des yeux, je me sers de lingettes démaquillantes réutilisables également trouvées chez Lamazuna. Elles fonctionnent sans aucun produit démaquillant : elles démaquillent simplement en les humidifiant. Elles sont douces à utiliser mais je trouve qu'elle ne démaquillent pas aussi bien que les cotons tiges. Il y a toujours un petit reste de mascara, mais c'est minime. Après chaque utilisation, il me suffit de savonner la lingette, de la laisser sécher sur le bord de mon évier et elle est prête pour le lendemain. Ces lingettes réutilisables remplaceraient 36 bouteilles de produit démaquillant et plus de 6500 cotons jetables ! De quoi faire de très belles économies mais aussi éviter un sacré paquet de déchets !

Si ces produits vous intéressent, ils sont en vente dans certaines boutiques bio à Bruxelles (Senz, Farm) ou également en ligne sur le site Lamazuna.

Pour vous donner une idée des prix :

• L'oriculi côute 4,50 €
• Le coffret de 10 lingettes démaquillantes côute 17,50 €

*L'oriculi m'a été offert

Si vous voulez partager sur Instagram vos petits gestes quotidiens pour la planète, je vous propose d'utiliser le hashtag #zerodechetlilikus comme ça je pourrai suivre vos aventures zéro déchet !
------------------
Et vous, où en êtes-vous dans votre démarche vers le zéro déchet ?

11 commentaires:

  1. Je me démaquille à l'huile de jojoba... aux doigts, rien n'y résiste! J'essuie avec une lingette lavable, "dégraisse" avec de l'eau florale de lavande et ma peau respire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh là là quel joli programme ! L'huile de jojoba je n'ai jamais testé, ça ne laisse pas la peau grasse ? Merci pour ton conseil, je vais peut-être un jour tester ;-)

      Supprimer
  2. Coucou, sur ma lingette microfibres, je mets un mélange d'Aloé vera, huile d'amande douce et eau florale à la rose. Ce qui démaquille parfaitement, me nettoye le visage et laisse une douce odeur de rose! Bisous Manthalo

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas pu adhérer au principe de l'oriculi, je trouve qu'il n'enlève pas bien le cérumen collé sur les parois... :/ Du coup, j'utilise les cotons tiges en coton bio dont le bâtonnet est en papier. Sinon, les lingettes Lamazuna sont vraiment top et efficaces ! On peut les trouver également dans les magasins Di en Belgique :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que Di vendrait aussi la marque Lamazuna, c'est une bonne nouvelle. Peut-être que le zéro déchet va s'étendre puisque Di est quand même une grosse enseigne :-) Les cotons tiges bio sont en effet une solution... mais l'oriculi reste quand même l'alternative la plus écologique ;-)

      Supprimer
    2. C'est vrai et je suis vraiment déçue de ne pas pouvoir l'utiliser... Je le garde quand même, peut-être un jour je vais y arriver haha... C'est possible que je m'y prends mal aussi.
      Oui, c'est vraiment chouette de voir que les alternatives écologiques sont de plus en plus répandues dans des grandes enseignes :-). Par contre, ils n'ont que les lingettes Lamazuna il me semble, donc pas les autres produits de la marque.

      Supprimer
  4. Merci de parler de ces lingettes démaquillantes, je ne les connaissais pas, mais c'est vrai qu'elles sont super intéressantes! Le démaquillant ça génère des déchets et c'est pas facile d'en trouver un dont la composition est vraiment super...
    Pour l'huile de jojoba, j'en mets les soirs et ça me laisse un peu la peau grasse mais comme c'est avant de dormir c'est pas grave. Cette huile est vraiment top :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, je vais vraiment me mettre en recherche d'huile de jojoba, tout le monde m'en parle ;-)

      Supprimer
  5. J'utilise aussi l'oriculi (j'ai aussi un peu de mal à m'y faire) et les lingettes démaquillantes Lamazuna (je suis totalement convaincue mais je me maquille peu, j'imagine que ça aide). Par contre, j'habite Bruxelles et je ne connaissais pas la boutique Senz, j'irai y jeter un coup d'oeil, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi chouette une bruxelloise ! Je suis sure que tu vas aimer la boutique Senz, elle regorge de bons et beaux produits. On y donne également des ateliers de fabrication de cosmétiques naturels ! :-)

      Supprimer