11.02.2016

Zéro déchet #1 Mes courses en vrac

http://www.lilikus.be/2016/11/zero-dechet-1-mes-courses-en-vrac.html

J'ai décidé de partager régulièrement avec vous les petites actions que je mets en place au quotidien pour réduire mes déchets ou pour éviter le gaspillage. J'espère que ce nouveau thème vous intéressera. Laissez-moi vos impressions dans les commentaires. 

Quand j'ai emménagé dans mon nouvel appartement, j'ai eu envie de changer vraiment mes habitudes en matière de consommation. Un nouveau quartier, des nouveaux commerces à découvrir, une cuisine toute neuve à remplir, plus aucune excuse valable pour ne pas me lancer dans le zero déchet. La bonne nouvelle est que j'ai un magasin bio avec un grand choix de vrac à 5 minutes à pieds de chez moi. Danse de la joie ô merveilleux nouveau quartier ! 

Justement le premier petit geste dont je voulais vous parler sont les achats en vrac. Ceux qui connaissent déjà la démarche zero déchets se diront peut-être que c'est une action un peu bateau mais j'aimerais surtout m'adresser ici aux personnes désireuses de changer leurs habitudes et qui ne savent pas vraiment par quoi commencer. 


Pour commencer, je voulais préciser que le zéro déchet est un processus qui prend du temps. Il faut désapprendre notre manière de consommer pour installer de nouvelles habitudes dans notre quotidien. Les choses doivent se mettre en place petit à petit sans forcer. Je veux dire par là que chaque petit effort est à apprécier à sa juste valeur et qu'il ne faut pas viser le zéro déchet en une semaine, ce sera décourageant et tout bonnement impossible à réaliser. Soyez bienveillants avec vous-même et tout se passera à merveille ! 

Revenons-en au vrac. C'est quoi des achats en vrac ? La plupart des légumes des supermarchés ordinaires sont vendus en vrac, c'est à dire sans emballages. Tous les aliments qui sont vendus sans emballages sont considérés comme des aliments en vrac. Quand vous regardez de plus près dans votre supermarché, il y a très peu d'autres aliments qui ne soient pas sous emballage. Tout est toujours emballé soit dans du plastique soit dans du papier ou du carton voire pire dans du plastique et du carton ! L'idée des achats en vrac est donc d'éviter tous ces emballages inutiles en achetant directement le produit sans rien autour. Dans la plupart des magasins bio/vrac, il existe des petites pochettes en tissus qu'on peut acheter pour quelques euros et qu'on pourra réutiliser pour ses prochains achats. Sinon pour les plus créatifs, on peut même fabriquer ses pochettes à vrac soi-même avec de vieilles chemises / draps / essuies vaisselles pourvu que ce soit du coton léger ou du lin. Je voulais d'ailleurs vous parler de Kufu, une très belle initiative d'une Française qui réalise et vend des pochettes à vrac à partir de chutes de tissus. La boutique en ligne est à découvrir de toute urgence ! J'admire et j'approuve à 100% ce genre de projet d'upcycling. 

Concrètement, le vrac, ça marche comment ? Il faut un tout petit peu plus d'organisation que pour des courses normales puisqu'il faut prévoir de prendre ses pochons à l'avance (des sachets en papier sont toujours disponibles en magasin pour les distraits). Les aliments comme les noix, le riz, les pâtes, le chocolat, les céréales sont présentes dans de grands tubes transparents et au bout il y a une petite manette qui permet de se servir. 

Ce qui est super avec le vrac, c'est qu'on peut totalement gérer les quantités qu'on achète. Donc, on évite un maximum le gaspillage ! Plus besoin d'acheter par paquets de 10, si j'ai besoin de 100 grammes. Ça permet également de varier plus facilement son alimentation, de goûter de nouvelles choses (combien de fois je n'ai pas été freinée d'acheter un produit que je ne connaissais pas, me disant que si je n'aime pas, je me retrouverais avec une grosse quantité d'un produit dont je ne saurais que faire). Globalement, le vrac coûte moins cher (tout dépend des magasins) mais si on compte les emballages en moins et surtout moins de gaspillage alimentaire, on peut faire de belles économies. Bien sur on ne peut pas encore tout trouver en vrac mais certaines alternatives existent pour le moment, alors pourquoi s'en priver ? 

En achetant de cette manière, j'ai le sentiment d'avoir réellement le contrôle sur les aliments qui entrent chez moi. Je ne me sens pas forcée d'acheter de trop, j'achète à ma mesure et ça me convient très bien. Le fait de transvaser les aliments des pochons en tissus dans des bocaux en verre me permet aussi de mieux visualiser ce que je ramène à la maison, et donc de me souvenir de ce que j'ai dans mon armoire !


Je reviendrai vite avec d'autres articles du même genre. Si vous voulez partager sur Instagram vos petits gestes quotidiens pour la planète, je vous propose d'utiliser le hashtag #zerodechetlilikus comme ça je pourrai suivre vos aventures zéro déchet !

La photo du haut qui illustre l'article est une pochette en tissus que j'ai réalisée moi-même (à la sueur de mon front) pour y mettre mes aliments en vrac ! Je compte en faire plein d'autres pour arrêter d'utiliser les sachets en papier. L'autre photo, ci-dessus, est une petite partie de ma cuisine avec mes premiers bocaux à vrac !

J'en profite pour vous dire que mon témoignage sur le zéro déchet figure dans un guide regroupant d'autres blogueuses qui sont dans la démarche zéro déchet (dont Bea Johnson) !

Et vous, que pensez-vous des achats en vrac ?
Êtes-vous réticent ou plutôt convaincu ?

4 commentaires:

  1. Il est grand temps que je couse mes petits sacs! Quelleq dimensions conseilles-tu? Bis
    Manthalo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux faire plusieurs dimensions, certains sacs plus petits pour les graines/noix, un plus grand pour le pain, des moyens pour les légumes :-) et puis tu peux t'inspirer de ceux qui existent déjà dans le commerce !

      Supprimer
  2. Je suis très convaincue, mais il faut que je m'équipe avec des sacs en toile et que j'achète encore plus en vrac ! Merci pour cet article en tout cas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette chouette ! contente qu'il te plaise :-)

      Supprimer