8.26.2016

La Roumanie mon itinéraire

http://www.lilikus.be/2016/08/la-roumanie-mon-itineraire.html

Je me suis inscrite sur le site Travelgram avant de partir pour la Roumanie. J'avais envie que mes proches puissent me suivre à distance sans devoir répondre à chaque fois à leur mail en disant 'je suis dans telle ou telle ville pour le moment'. Je trouve le principe assez ludique : Travelgram couple les photos postées sur Instagram avec une carte qui permet de situer le voyageur dans le pays. 

Dans cet article, je voulais vous parler de mon itinéraire en Roumanie. Comme d'habitude, je suis partie un peu à l'arrache. Sans vraiment établir aucun plan à l'avance, à part l'auberge pour la première nuit à Bucarest. Je compte beaucoup sur ma bonne étoile et sur les bons plans glanés sur place et la plupart du temps, ça marche très bien !

http://lilikus.travelgram.co/en/

Comme je le disais dans mon premier article sur la Roumanie, nous sommes arrivés à Bucarest en fin d'après-midi, avons passée toute la journée du lendemain à arpenter la ville et le jour d'après, nous prenions le train pour quitter cette ville un rien trop agitée pour nous. Je pense que Bucarest n'est pas la plus jolie ville de Roumanie et qu'il n'est pas nécessaire de s'y attarder plus d'une ou deux journées.

Ensuite nous avons pris le train pour Brasov en faisant un petit stop à Sinaia. Nous avions entendu parler de Sinaia et étions curieux de rentrer enfin dans la vraie Roumanie et de voir ce que ce pays avait de joli à nous montrer. En effet, Sinaia est toute petite, assez jolie mais très touristique. Nous nous sommes vite rendus compte que c'était la ville dans laquelle les roumains viennent prendre quelques jours de vacances. Nous étions contents de ne pas nous y attarder plus d'une demi-journée.


Nous avons rejoint Brasov en fin de journée. Ce fût une belle surprise parce que Brasov est une petite ville vraiment belle. Ses façades sont colorées, le centre est vraiment agréable, il y a des terrasses, de jolies églises et plein de bars sympa où s'installer prendre un verre. Il fait bon vivre dans cette ville, rien à voir avec Bucarest !


Après Brasov, et sur les conseils d'un roumain rencontré à l'auberge de jeunesse (je vous avais dit que je comptais sur ma bonne étoile), nous avons décidé d'aller dans un petit village complètement perdu dans la campagne : Viscri. Nous avons pris le bus pour nous rendre dans un village proche et ensuite nous avons fait du stop pour rejoindre Viscri. Je consacrerai un article plus complet à notre aventure dans ce village, ça en vaut vraiment la peine !


Le lendemain, nous quittions Viscri en stop pour rejoindre Sighisoara. La ville de Sighisoara est vraiment très très touristique. Nous aurions préféré éviter ce genre de ville ou finalement il n'y a que le centre historique qui soit joli et du coup, très prisé. Malgré tout il n'y a rien à dire, c'est vraiment joli !


Nous poursuivons notre route en train pour rejoindre Sibiu, mon gros coup de cœur ! Cette ville m'a un peu fait penser à Mons (la grand Place). J'ai trouvé que les abords du centre ville étaient très jolis avec les petites maisons qui bordent les rues. Nous avions une pension à quelques centaines de mètres du centre ville. Se promener dans Sibiu était vraiment très agréable malgré les nombreux touristiques.


Nous voulions faire une randonnée dans les montagnes en partant de Sibiu mais nous avions sous-estimé la hauteur à laquelle le bus allait nous emmener. Il se fait qu'il faisait 30 dégrés quand nous avons quitté la ville mais qu'au sommet, il faisait 16 degrés et il pleuvait. N'étant pas du tout équipés pour la pluie, nous avons rebroussé chemin et n'avons malheureusement pas pu randonner.


Après deux jours à Sibiu, nous reprenons le train direction Cluj Napoca, une grosse ville estudiantine plus au Nord. Malheureusement la météo était très mauvaise et nous n'avons profité ni de la ville ni des alentours. Nous avons même été au cinéma parce qu'il pleuvait !


Nous avons eu une sacrée mésaventure en quittant Cluj Napoca et voulant rejoindre la petite ville de Alba Iulia. Nous n'avions pas pensé que c'était un weekend et qu'il aurait peut-être (pour une fois) réserver notre logement à l'avance. Nous avons aussi galéré à trouver un bus qui ne soit pas plein pour quitter Cluj. Ensuite arrivés à Iulia, impossible de trouver un hôtel qui ne soit pas complet. Nous avons donc pris un taxi pour descendre vers Sibiu, la ville qu'on voulait rejoindre en train le lendemain. Nous avons finalement trouvé un hôtel miteux en dehors de la ville. Quelle aventure ce soir-là !

Nous avons passé une journée à Sibiu et puis le lendemain nous avons fait 5 heures de train pour rejoindre Bucarest, notre vol partait le jour d'après.

PETIT BILAN

Je pense que le fait de ne rien avoir prévu à l'avance laisse beaucoup de flexibilité à un voyage. Je n'aime pas me sentir coincée dans un itinéraire ou dans des plans trop figés. L'idéal est quand même d'avoir une petite idée des choses à faire et de se renseigner à l'avance sur les horaires et jours d'ouvertures de certaines monuments ou activités. Nous voulions aller voir un concert de musique classique mais malheureusement il n'y en avait pas à la période ou nous y étions. C'est dommage de passer parfois à côté de belles choses, simplement parce qu'on est pas assez renseigné. Je regrette également de ne pas avoir pu faire une randonnée ou avoir vu plus de coins de nature. Nous sommes finalement principalement restés dans les villes et les endroits desservis par les bus ou les trains.

Je retiens donc pour les prochains voyages de faire quelques recherches supplémentaires en fonction de mes intérêts pour avoir la sensation d'avoir profité pleinement de tout ce que la destination aurait à m'apporter.

Mon Travelgram c'est par ici
Le premier article sur Bucarest par ici

Et vous, la Roumanie ça vous tente?
Quand vous voyagez vous planifiez tout à l'avance ?

4 commentaires:

  1. Ton voyage avait l'air très chouette ! J'avoue ne m'être jamais vraiment intéressée à la Roumanie, au-delà de la ville de Bucarest. Mais ton itinéraire me donne une toute autre perspective et me dit que ce pays serait à tenter à l'occasion.

    Quant au fait de partir à l'arrache, je trouve ça courageux ! Je suis du genre à planifier les visites de mes séjours, de peur de louper quelque chose ou de partir désemparée... Il faudrait que j'essaie. Cela me donnerait peut-être plus de confiance et m'apporterait, très certainement, quelque chose de nouveau.

    En tout cas merci pour cette découverte, j'ai hâte de lire la suite de ton aventure Roumaine ! Belle journée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je dois dire que j'étais déjà allée à Bucarest auparavant et que je n'en gardais pas une souvenir très positif. Mais finalement en dehors de Bucarest, la Roumanie est réellement un pays plein de potentiel ! Je vois sur ton blog que tu aimes voyager ;-) alors je te conseille vivement d'aller y faire un tour hihi

      Supprimer
  2. Salut! Je suis également partie faire un trip en Roumanie avec des amis il y a quelques semaines (du 20juillet au 1er août), ma question va certainement te paraître bizarre mais Est-ce que tu aurais vu une chienne noir assez vieille dans la ville de Sinaïa? Je m'explique: nous sommes partis faire un trail de 5 jours dans les montagnes et le dernier jour, lorsqu'on quittait Padina, une chienne nous a suivi pendant plus de 6h! Au début, on a trouvé ca fun et trippant, d'autant plus qu'elle était adorable et avait l'air de connaître le chemin. Au fur et à mesure qu'on descendait et se rapprochait de la ville (Sinaïa), on s'est rendu compte de la bêtise qu'on avait faite, en la laissant nous accompagner et quitter son milieu de vie naturel. On a tenté de la chasser à plusieurs reprises mais elle était très intelligente, elle se cachait dès qu'on se retournait vers elle. Laika (oui, on lui a même donné un joli petit nom), nous a donc, et malheureusement, suivi jusqu'à notre auberge dans Sinaï, où elle nous a attendu presque toute la nuit devant la porte. On a pensé refaire le trajet en sens inverse avec les téléfériques, mais ils n'allaient pas jusque là où elle venait... Le lendemain, on ne l'a pas trouvée, on espéré qu'elle est remontée auprès des siens dans les montagnes, mais nous ne sommes pas certains, elle a peut-être suivi une dame âgée qui donne à manger tous les jours aux animaux sur la petite place de Sinaï (vous l'avez certainement vue). Bref, vous avez dû en voir des chiens mais si par hasard, vous aviez vu notre petite Laika, on saurait dès lors ce qu'il en est, nos consciences seraient à moitié soulagées de savoir qu'elle s'est adaptée à la ville ou alors, vraiment retournée dans les montagnes :)
    Merci pour ta réponse et merci de m'avoir replongée dans l'ambiance de la Roumanie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Manon, en effet la Roumanie est pleine de chiens et nous en avons croisés pas mal. C'était d'ailleurs l'une de mes frayeurs avant de partir, étant un peu peureuse des chiens. Je ne me suis donc pas vraiment attardée quand j'en voyais un. Nous sommes restés approximativement deux heures à Sinaia, je n'ai pas remarqué de chien noir. Je ne peux donc pas vraiment te donner de nouvelles de Laika (mais j'aurais aimé pouvoir te dire qu'elle va bien). J'espère que le reste de ton voyage s'est bien passé quand même !

      Supprimer