4.29.2016

Quotidien | Avril '16

http://www.lilikus.be/2016/04/quotidien-avril-16.html

En faisant la sélection des photos du mois d'avril, j'ai eu comme une révélation. J'ai souvent l'impression que je ne fais pas assez de choses, que j'aurais pu être plus productive ou que j'aurais pu mieux faire. J'ai toujours été très exigeante avec moi-même. Mais cette fois, en passant chaque photo en revue, j'ai eu un regard bienveillant sur ce qui a été accompli. Et quelle belle petite victoire ! C'est marrant comme cet exercice anodin peut s'avérer révélateur à présent. Je vais continuer à prendre du recul, je sens que ça me fait beaucoup de bien ♡

En avril, je me suis gavée de gaufres et de frites. Comme si j'avais besoin de profiter une dernière fois de tous ces petits plaisirs du quotidien qui vont me manquer pendant ces semaines (mois ?) de voyage sur le Chemin de St Jacques de Compostelle.

En avril, j'ai levé les yeux et j'ai vu du coton dans le ciel. J'ai marché, encore et encore, mon appareil vissé autour du coup. Je crois qu'on commence une grande histoire d'amour, lui et moi.

En avril, j'ai pris le train pour passer quelques jours chez une amie. En reprenant le train le lendemain soir, une lumière chaude et dorée inondait le wagon. J'ai réalisé là à quel point ces petits instants de plénitude valaient la peine d'être vécus.

En avril, j'ai acheté une BD. Le vrai gros coup de cœur dont tu ne peux plus détacher tes yeux dans la librairie. J'ai essayé de résister mais je suis quand même repartie avec. Il s'agit de Making Friends in Bangalore, un carnet de voyage absolument magnifique.

En avril, j'ai passé quelques jours à la mer du Nord. Cette courte parenthèse m'a fait un bien fou.

En avril, un couple d'amis géniaux ont ouvert un restaurant à bagels. Et je suis tellement fière d'eux que j'y suis allée deux fois dans la même semaine (bientôt je me transformerai en bagel). Je te conseille d'ailleurs d'y aller, c'est chez Holy Bagels !

En avril, j'ai eu des frissons en passant à l'entrée du métro Maelbeek. Je me suis arrêtée un moment devant cette station déserte où des dizaines de personnes ont perdu la vie. J'ai trouvé beau le message sur le mur "forget & remember".

En avril, je me suis sentie plus légère avec 2 cm de cheveux en moins.

En avril, un grand projet un peu fou a pris forme. J'ai acheté un bon sac à dos et de bonnes grosses chaussures de marche et me voilà prête pour l'aventure.

En avril, j'ai pris du recul et une nouvelle aventure s'est imposée comme une évidence : 
je pars sur le chemin de St Jacques de Compostelle.

2 commentaires: