12.08.2015

Le désencombrement | Vivre avec moins

http://www.lilikus.be/2015/12/le-desencombrement-vivre-avec-moins.html

Je suis en pleine phase de ras-le-bol du brol. Ça fait déjà un petit temps que j'essaye d'accumuler moins de choses à la maison et de réfléchir avant d'acheter. Je rêve de vivre dans une maison désencombrée et de posséder le minimum. Je suis en chemin vers une simplicité volontaire et j'aimerais un jour pouvoir vivre avec le nécessaire, ni plus ni moins.


Pour y arriver, je range, je trie petit à petit sans trop me précipiter. Tiroir par tiroir, armoire par armoire. Après avoir assisté à la conférence de Bea Johnson (Zéro déchet), j'ai eu comme un déclic. Cette femme a l'air si épanouie, elle parle de son mode de vie comme si c'était tout à fait normal et naturel de consommer/vivre de cette manière. J'ai eu envie de la suivre, de m'inspirer de sa méthode pour éviter de produire trop de déchets, de gaspiller et surtout d'avoir une vie plus riche en expériences. Elle explique que depuis qu'elle possède moins, elle a plus de temps pour "être" et donc pour vivre des choses plutôt que d'avoir des choses. Et là, j'adhère à 200%.

Ces derniers jours, cette idée de désencombrement est devenues comme une nécessité. J'ai vidé tous les tupperwares inutiles qui pourrissaient dans la cuisine, j'ai fait un méga tri dans mes livres, mes produits cosmétiques, mes vêtements. Chaque jour, je vide un peu plus et j'entasse des affaires que je n'utilise plus dans un grand panier.

Évidemment, il faut en faire quelques chose de toutes ces affaires sinon si c'est pour les laisser dans une caisse à la cave, ça ne sert pas à grand chose. Pour m'en débarrasser et faire des heureux, je décide de les laisser dans les "give box". Les give box existent un peu partout à Bruxelles, ce sont des armoires installées dans différents quartiers dans lesquelles on peut déposer et/ou prendre des objets. D'habitude, je vais jusqu'aux petits riens pour déposer les affaires dont je ne me sers plus mais ça impliquait d'y aller en voiture et de faire un très grand tri en une fois. Du coup, c'était assez décourageant. Avec les give box, tout se fait plus lentement mais on a le temps d'apprécier le changement. Du coup, certains jours j'amène 2-3 bibelots puis le lendemain quelques bouquins et ainsi de suite. Ça permet de se sentir moins découragé et de faire du tri petit à petit et c'est ça qui est important, je trouve.

Voici les différentes adresses des give box sur la commune d'Etterbeek :

• Bibliothèque néerlandophone - Avenue d'Auderghem, 191
• Maison communale - Avenue d'Auderghem, 113
• Bibliothèque Hergé - Avenue de la Chasse, 211
• Asbl Habitat et Rénovation - Rue Gray, 81
• Maison de quartier Chambery - Rue Chambéry, 24-26
• Salle des seniors (hall d'entrée) - Rue des Champs, 69-71

J'avais écrit un article à propos de la simplicité, si jamais ça te tente, c'est par ici !
J'avais aussi fait un article sur la give box à Berchem Sainte Agathe, c'est par ici !

J'ai crée un groupe sur facebook : Give box Bruxelles. Vous pouvez y ajouter les emplacements de give box dans votre quartier ainsi que les boîtes à échanges de livres et autres initiatives de donations.

Et toi, ça te tente le désencombrement ? T'as lu Zéro déchet de Bea Johnson ?
Et pour nos amis français, existe-t-il ce genre d'initiative aussi en France ? 

26 commentaires:

  1. Pareil que toi, depuis que j'ai vu Béa la semaine dernière, je ne décroche plus de son livre, je suis obsédée par les bocaux en verre et les sacs en tissus, je ne comprends meme pas comment j'ai déjà autant d'affaires et de vêtements sans parler de ma sdb. Les serviettes en papier du resto ce midi m'ont sauté aux yeux, j'ai l'impression que d'un coup je vois toute la débilité de notre système jetable. Bref, je suis inspirée par la simplicité volontaire aussi mais c'est pas si facile de se détacher des biens matériels :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'elle fait une tournée en Europe, c'est rigolo qu'elle passe de ville en ville et qu'elle 'contamine' les gens avec son mode vie ;-) Hihi les sacs en tissus, je m'en suis justement cousu un la semaine dernière. En tout cas c'est décidé, fini le sopalin, fini les sacs en plastique (mais ça je disais déjà non à chaque fois qu'on m'en propose un), les couverts jetables,... et vive les bocaux ;-)

      Supprimer
    2. Ha ! je suis bien contente que vous vous y mettiez les filles :) Je suis en plein désencombrement depuis presque 9 mois et c'est un bonheur d'avoir une garde-robe "capsule" et de n'acheter que le strict nécessaire à ma survie (j'exagère à peine). J'économie tout plein d'argent pour des voyages, comme ça :) Mais je pense que c'est vraiment une belle philosophie de vie, il faut continuer à développer cette stratégie... Elle ne peut qu'être bénéfique pour nous et la société !

      Supprimer
    3. Exactement, Ophélie :-) ça fait vraiment plaisir de voir que je ne suis pas la seule à avoir envie de changer les choses à ce niveau là ! Comme tu dis, ça ne peut être que bénéfique pour la société et pour soi-même. OUI, encore plus d'argent pour faire des voyages !!!!

      Supprimer
  2. Ho, je ne savais pas qu'il y avait autant de Give Box à Bruxelles, merci pour l'info !

    Je connais Béa Johnson de nom, à force de la voir mentionnée sur les blogs mais je n'ai pas encore lu son livre.

    J'essaie aussi de mieux consommer : j'y réfléchis vraiment à plusieurs fois avant d'acheter quelque chose. Maintenant, je n'ai pas encore réussi à modifier vraiment mes comportements mais la volonté y est (aller acheter en vrac, apprendre à réparer les choses, etc.). Je pense que c'est un travail de longue haleine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, avant de passer à la caisse, je réfléchis à deux fois. Je pense que c'est déjà un grand pas, simplement de se poser la question. Sais-tu qu'il y a aussi un repair café à Etterbeek ? Et dans certaines autres communes, j'imagine aussi. Comme tu dis, c'est un travail de longue haleine... Courage, on va y arriver !

      Supprimer
  3. Coucou que de bonnes initiatives! Si kamais je connais une dame qui va s'occuper de sans abris au couloir Botanique le 31/12. Elle a besoin de dons : maquillage, soins, brosses à dents, rasoirs, et autres dons. Manthalo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui super ! ! ! Ou est-ce qu'on peut laisser nos objets ?

      Supprimer
  4. J'adhère aussi à cette belle philosophie! J'ai fait un premier tri ce week-end. En ce qui me concerne, le tout est d'abord d'arriver à se détacher des biens matériels (eh, pas si simple, parfois, pour moi!) et ensuite de se bouger pour aller les donner (idem: pas si simple). Merci pour tes adresses de give box! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non ce n'est pas simple du tout. J'ai aussi tendance à vouloir garder les choses parce qu'elles ont une valeur sentimentales ou bien parce que ce sont des cadeaux... c'est un vrai travail sur soi-même.

      Supprimer
  5. Plus j'entends parler de Béa Johnson, plus je regrette de ne pas avoir pu me rendre à sa conférence lorsqu'elle est passée dans ma ville il y a quelques mois. Mais de voir autant d'articles à son sujet, ça me conforte dans l'idée de lire son livre, à défaut de l'avoir entendue de vive voix.
    En ce qui me concerne, je me trouve dans un drôle d'état, partagée entre la totale adhésion à ces valeurs liées au minimalisme et à la simplicité, et ma passion pour les cabinets de curiosité, les accumulations d'objets qui font sens. Il n'y a aucune cohérence à ça, mais j'imagine que ça va bien avec moi, toute pleine de contradictions que je suis ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lis son livre :-) il y a plein de petits conseils intéressants. Moi c'est pareil que toi, j'adore flâner en brocante et ramener des objets chinés mais par contre, j'aimerais vider les babioles qui traînent chez moi : c'est hyper contradictoire. Mais je pense qu'il y a moyen d'allier les deux. Il faut "simplement" apprendre à gérer ses achats. Et déjà rien que de prendre conscience qu'il y a un changement à faire à ce niveau là, c'est déjà positif !

      Supprimer
  6. Tu devrais lire Marie Kondo, je pense que ça pourrait bien te plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'en ai entendu parler. Par contre certaines personnes m'ont dit ne pas avoir aimé du tout ce livre. Et toi ?

      Supprimer
  7. Vivre avec moins (le fameux LESS IS MORE ;D), c'est aussi ce vers quoi je tends. Je suis expatriée depuis septembre 2014 et récemment, je me suis rendue compte de tout ce que j'ai accumulé en un an à peine. Je ne sais pas où je serai dans un an, et cette idée m'a fait réaliser qu'il fallait que je fasse du tri, histoire de ne pas crouler sous les fioritures et l'inutile, surtout si au moment de repartir. J'ai commencé par les fringues et les cosmétiques. L'avantage de l'Angleterre, c'est les Charity Shops qui foisonnent - ces petites boutiques qui prennent tout ce que tu as à leur offrir (vêtements, livres, meubles, vraiment tout !). Pour les cosmétiques, j'ai donné ce dont je ne me servais pas à mes amies. Un tri complet, c'est dur à faire en une seule fois, alors je m'y mets petit à petit. J'essaye d'acheter de manière plus raisonnée aussi, et depuis deux mois, ça marche ! Par contre, impossible de me priver de livres. C'est vraiment la seule chose que j'achète en quantité non limitée.. Mais pour eux, j'ai ma chambre chez mes parents, en France. ;-)

    Merci pour cet article, et désolée pour le partage de vie ahah ! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Ophélie ! Super le partage de ton expérience :) Merci beaucoup ! C'est génial qu'en Angleterre il y ait beaucoup de charity shop. Ici en Belgique il en existe aussi pas mal mais malheureusement il faut se rendre au centre de tri pour déposer les objets qu'on ne veut plus. Du coup les give box sont une belle alternative. Existe-t-il aussi le système de give box en Angleterre ? Et en France ? Je suis bien curieuse de savoir ! Bravo en tout cas pour le début de ton désencombrement, on y arrivera petit à petit. Demain je vais encore aller déposer quelques objets à la give box ;-) hihi

      Supprimer
  8. Très intéressant comme article j'avais vu un reportage à la télé sur son mode de vie et j'avais déjà était tentée d'acheter le livre mais je crois que cette fois ci je vais sauter le pas. Le reportage montrait que sur une année tous les déchets qu'elle et sa famille produisaient et qui étaient non recyclables tenaient dans un tout petit bocal. Effectivement je pense que l'on est mieux chez soi lorsque l'on a un espace désencombré. Et c'est vrai que lorsqu'on fait le tri de ses affaires on se rend compte que l'on peut accumuler énormément de choses sans aucune utilité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, Bea et sa famille n'ont qu'un bocal de 500 ml comme déchets par an. Incroyable ! Ça vaut quand même le coup d'essayer même si 500 ml de déchets par an est quand même un peu extrême... ;)

      Supprimer
  9. C'est à ixelles, mais il y a une givebox sympa ou plutôt une étagère mise en place par des habitants d'un immeuble avenue de la couronne vers l'arrêt delporte. Etterbeek alors nous sommes voisines :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je vois très bien ou elle se trouve :-) je suis passée devant l'autre jour. Par contre je pense que ce sont des gens du quartier qui ont mis ça en place (ce qui est très chouette). Or, les give box sont instaurées et gérées par les communes je pense. Ce sont de belles initiatives ! Et j'ai aussi vu une petite boîte pour déposer des livres sur l'avenue de la couronne devant le bâtiment Elzenhof.
      Oui, on est voisines, on dirait :-)

      Supprimer
  10. Plus que d'accord avec cette initiative! J'ai toujours été assez fan de faire du tri, car déménageant tous les 2 à 3 ans depuis que je suis née du fait du métier de mon père, puis dans la cadre de mes études, je n'ai jamais trop entassé. Mais bon, un petit moment d'inattention et POF, les tiroirs se remplissent de trucs insensés, les armoires de fringues jamais portées, la cata!
    J'ai fait un tri monstrueux avant de partir en voyage, et au retour. Mais c'est juste fou comme on se sent mieux après ! Et ça fait un petit pécule grâce au vide-grenier pour faire des choses qui ont plus de sens. Voyager pour ma part :) Allez les filles, on jette TOUT!!! haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en déménageant qu'on se rend compte du brol qu'on peut amasser dans une maison. En effet, faire un tri avant un voyage n'est que bénéfique et puis partir le plus léger possible, c'est un luxe incroyable ! Les sacs à dos de 25 kg, très peu pour moi !!! Allez on y va, on met tout en vide-grenier et puis on part en voyage avec les sous récoltés ! :-)

      Supprimer
  11. C'est grâce à toi que j'ai appris le principe du désencombrement! Bon je dois être honnête, même si j'adhère à 200% au principe, j'ai encore du mal à m'y mettre vraiment! L'envie est là, elle l'était surtout au moment de mon déménagement, avec l'envie de partir le plus léger possible et de ne pas trop encombrer notre nouvel appartement. Ceci dit je me rassure en me disant que le besoin et l'envie sont là, il ne reste plus qu'à s'y mettre!
    Comme je te le disais que Instagram, une give box a été installée dans notre rue, malheureusement nous sommes encore trop peu à jouer le jeu, j'espère que le principe va se multiplier, je trouve ça tellement beau!
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OH, c'est grâce à moi ? Ça me fait bien plaisir de l'apprendre :-) hihi ! Comme tu dis, le premier pas c'est la prise de conscience, ensuite viendra l'étape ou, naturellement, tu te mettras à faire le tri et à donner ce dont tu n'as plus besoin, simplement parce que tu en ressens la nécessité. Et le tour sera joué ! Tu verras, je suis sure que tu te sentiras bien et tu en tireras du positif ;-)

      Supprimer
  12. Bonjour ! Je suis dans la même démarche ! A côté des givebox il y a aussi les donneries (à Jette par exemple). Voici un site pour trouver celle qui est la plus proche : http://asblrcr.be/carto (le site contient aussi d'autres infos sur les potagers collectifs, les groupes d'achats, les repair café, etc)

    RépondreSupprimer