12.05.2016

DIY // Le dentifrice naturel

http://www.lilikus.be/2016/12/diy-le-dentifrice-naturel.html

Après le déodorant maison, je vous propose la recette du dentifrice. Elle demande très peu d'ingrédients et très peu de préparation. Facile facile !

◇ Le dentifrice

• 2 c/s d'huile de coco
• 1 c/s de bicarbonate de soude
• 1 demi c/s d'argile blanche
• 5 à 10 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée

Petite remarque : passez votre bocal sous l'eau bouillante avant son utilisation et assurez-vous qu'il soit bien sec et propre. A savoir : l'argile blanche ne peut pas être en contact direct avec le métal donc privilégiez l'utilisation d'une baguette en bois ou une cuiller en plastique pour cette recette.

Mélanger l'huile de coco, le bicarbonate et l'argile blanche dans votre contenant. Une fois que la pâte est bien homogène, ajouter les gouttes d'huiles essentielles et mélangez à nouveau. Voilà ! Aussi simple que ça.

L'utilisation est très simple ; soit utiliser une petite cuiller pour déposer un peu de pâte de dentifrice sur la brosse à dent ou bien prendre un peu de pâte avec la brosse à dent à même le pot.

La première fois que j'ai utilisé ce dentifrice, je n'ai pas vraiment aimé le goût ni la sensation que l'huile de coco donne en bouche. L'huile essentielle de menthe poivrée donne une sensation de fraicheur assez agréable mais le bicarbonate donne un goût salé plutôt étonnant. Le dentifrice ne mousse pas, c'est assez déconcertant au début. Je pense que c'est une question d'habitude, mais j'avoue ne pas trouver l'utilisation de ce dentifrice spécialement agréable. Vous me direz ce que vous en pensez.

L'avis des copines 

Marine : "j'avais peur du coté beurre de coco mais je ne suis pas du tout gênée par le coté huileux, on le sent pas trop au final ! Et les 5 gouttes de menthes c'est impeccable pour avoir un effet fraîcheur ! 
Odile : "à mon avis j'ai vraiment mis trop d'huile de coco... le goût est affreux, je goûte pas du tout les huiles essentielles de menthe... bref pas génial mais efficace quand même, les dents sont super lisse et agréables"

La recette en vidéo et en anglais se trouve ici (à la seule différence que j'ai ajouté de l'argile blanche pour ses propriétés abrasives douces et absorbant des bactéries).

 ***

Fabriquez-vous aussi vos cosmétiques naturels ?
Quelle est votre recette de dentifrice ? 

12.04.2016

Cookies gourmands au tahini

http://www.lilikus.be/2016/12/cookie-gourmand-au-tahini.html

L'autre jour, j'ai eu une envie soudaine de préparer des cookies. J'avais dans l'idée d'utiliser ma pâte de sésame que j'ai achetée récemment (et qui est une pure tuerie) pour ajouter un petit goût aux cookies. J'ai trouvé une recette sur Marmiton que j'ai adaptée à ma façon. Je vous livre ici ma petite recette toute simple, et tellement bonne ! J'espère qu'elle vous plaira !

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 12 minutes
Difficulté : méga simple (si moi je peux le faire alors tu peux le faire aussi)

Pour réaliser 12 grands cookies, il vous faudra :

• 130 g de farine
• 150 g de sucre
• 2 c/s de lait
• 1 oeuf
• 4 c/s de pâte de sésame (ou tahini, c'est la même chose)
• 50 g d'huile de coco (fondue)
• 1 c/c de levure chimique
• 100 g de pépites de chocolat noir
• extrait de vanille (optionnel)

1/ Commencer par faire préchauffer le four à 180°C. 
2/ Faire fondre l'huile de coco au bain marie si la vôtre est trop durcie. 
3/ Mélanger dans un grand saladier la pâte de sésame, le sucre et l'huile de coco. 
4/ Mélanger la farine et la levure dans un bol à part ensuite les ajouter petit à petit au mélange (en général, je ne mets pas tout en une fois histoire de tester la texture avant). 
5/ Ajouter l’œuf et le lait et le reste de farine pour obtenir une pâte assez ferme. 
6/ Verser les pépites de chocolat et mélanger. 
7/ Former des petites boules avec la pâte à aplatir sur une plaque de four beurrée (ou sur du papier sulfurisé - mais j'évite les déchets donc je n'ai pas de papier sulfurisé à la maison). 
8/ Enfourner 12 minutes et c'est prêt ! 
9/ Laisser refroidir un peu avant de déguster. Miam, le cœur est encore moelleux, un vrai régal ! La pâte de sésame donne un goût absolument divin et particulier à ces cookies !


Je ne suis pas une grande experte en cuisine et en général je ne cuisine pas spécialement avec beaucoup de plaisir mais depuis que j'ai mon petit chez-moi, je prends de plus en plus de plaisir à préparer de bonnes choses ! Les cookies font partie des recettes que je garde en tête lorsque j'ai envie d'une gourmandise. C'est d'ailleurs une jolie idée de cadeau pour la Noël : offrir de la nourriture préparée avec amour.

Bonne dégustation !

Déjà testé les cookies à la pâte de sésame ? 
Quelle est ta recette des meilleurs cookies ?

12.02.2016

TOMS // Les cadeaux solidaires + concours

http://www.lilikus.be/2016/12/toms-les-cadeaux-solidaires-concours.html

Comme vous le savez déjà surement, TOMS est une marque partenaire de mon blog. J'ai eu un gros coup de cœur pour leur concept lors de mon passage à Maastricht en 2015. TOMS s'engage à améliorer des vies avec le modèle One for One. En effet, tout achat TOMS contribue à aider une personne dans le besoin dans le monde. Je trouve particulièrement intéressant de se diriger vers ce type de cadeau pour la Noël. Faire plaisir tout en sachant qu'on contribue à une bonne action, c'est encore mieux !

Voici les différentes actions mises en place par TOMS

•  à l'achat d'une paire de chaussures, on offre une paire neuve à un enfant dans le besoin
• à l'achat d'une paire de lunettes, on offre la chance à une personne de retrouver la vue
• à l'achat d'un sac, on offre à une femme enceinte l'opportunité d'accoucher dans des conditions plus sûres

TOMS, les cadeaux qui ont du sens

J'ai décidé de m'associer avec TOMS pour vous offrir un sac à dos (Joyeux Noël !). En vous offrant ce sac, je contribue à l'amélioration des conditions d'accouchement d'une femme enceinte et cette idée me tient particulièrement à cœur. En Europe, nous avons la chance d'avoir très facilement accès à des soins médicaux mais ce n'est pas le cas partout dans le monde.

Pour avoir une chance de gagner ce sac à dos, c'est très simple, il suffit de liker la page Facebook TOMS et la mienne et de me laisser un commentaire en bas de cet article en m'expliquant quelle serait votre prochaine escapade avec ce joli sac ? Le ou la gagnant(e) sera tiré(e) au sort le 11 décembre (le nom du  gagnant sera communiqué sur Facebook et en bas de cet article) !


Si vous manquez d'idées pour vos cadeaux de Noël, TOMS propose aussi leur petite sélection de produits favoris !

J'espère faire des heureux avec ce joli sac en toile, le compagnon idéal de vos futurs voyages.

***

Connaissiez-vous TOMS ?
Offrir des cadeaux de Noël qui contribuent à une bonne action, ça vous tente ?

11.30.2016

Zéro déchet #4 J'emmène ma boîte en plastique partout

http://www.lilikus.be/2016/11/zero-dechet-4-jemmene-ma-boite-en.html

L'autre jour, je suis allée chercher des sushis à emporter avec la ferme intention de ne produire aucun déchet. Je suis donc allée au restaurant munie de ma boîte en plastique. Après avoir commandé mon menu, j'ai sorti mon Tupperware de mon sac en demandant gentiment au monsieur si il voulait bien placer mes sushis dedans. Il était un peu interloqué mais j'ai expliqué que, de cette manière, on évitait de produire des déchet et qu'en rentrant chez moi, il me suffisait de laver la boîte en plastique pour la ramener la prochaine fois. Il a sourit et il a accepté de bon cœur même si j'ai vite compris que c'était la première fois qu'il devait recevoir ce genre de demande.

En sortant avec ma boîte en plastique et mes bons sushis dedans, j'étais comme sur un petit nuage en pensant à la barquette en plastique et aux baguettes jetables que j'aurais mis à la poubelle après avoir mangé mes sushis. Quelle belle victoire ! 

Si, chaque jour, on change nos habitudes, on se force un peu à sortir de notre zone de confort (parce que oui, il faut affronter le regard des autres), je pense qu'on peut, à notre échelle, éveiller certaines consciences. Déjà, le fait d'en parler avec les commerçants (qu'ils acceptent ou non la démarche) est positif puisque ça suscite une certaine curiosité. Chaque personne, chaque commerçant à qui on demande de déposer les aliments dans un contenant est une personne sensibilisée en plus.

Continuons sur notre lancée, c'est un long chemin mais chaque geste compte !

Et vous, quelles ont été vos dernières petites victoires zéro déchet ?

11.29.2016

DIY // Le déodorant naturel

http://www.lilikus.be/2016/11/diy-le-deodorant-naturel_29.html

Pour pousser ma démarche vers le zéro déchet et mon mode de vie de plus en plus "green" le plus loin possible, j'ai décidé de me pencher sur la question des cosmétiques naturels. Je me suis rendue compte qu'il y avait moyen de faire très facilement ses propres produits à usage quotidien, pour peu qu'on ait quelques ingrédients chez soi. Je me suis renseignée sur internet, j'ai trouvé quelques recettes intéressantes sur certains blogs et j'ai surtout découvert la chaîne YouTube de Trash is for tossers ! Cette jeune New Yorkaise propose des recettes super simples sur sa chaîne YouTube et parle de sa démarche zéro déchet sur son blog. Inspirant !

Comme certains ingrédients nécessaires à la fabrication de ses propres cosmétiques sont souvent assez onéreux et que je n'avais pas envie de devoir acheter de quantités énormes juste pour une utilisation d'une seule personne, j'ai décidé d'inviter plusieurs amies à la maison pour faire les cosmétiques ensemble. Non seulement, on a passé un super après-midi entre copines mais on a fait nos cosmétiques en grande quantité donc, pas de gaspillage ! Finalement, étant toutes à peu près branchées "naturel", nous avions chacune chez nous quelques ingrédients qui, mis ensemble nous ont permis de faire les recettes que nous voulions. Nous avons joué aux apprenties chimistes et c'était vachement sympa !

Nous avons réalisé 3 recettes hyper simples : le déodorant, le dentifrice et le baume pour les lèvres. Je vous propose dans cet article la recette du déodorant. Les prochaines recettes arriveront prochainement sur le blog. J'espère que ça vous donnera envie de fabriquer vos produits vous-même, vous allez voir, ce n'est vraiment pas sorcier !

Petite remarque : veillez à vous munir de petits bocaux dans lesquels verser vos mixtures. Vous pouvez utiliser des bocaux de récup', c'est encore mieux mais passez-les sous l'eau bouillante avant utilisation et assurez-vous qu'ils soient bien propres et secs.

***

◇ Le déodorant

Pour réaliser un déodorant pour une personne pour remplir un petit bocal, il vous faudra :

•  2 c/s de maïzena
• 1 c/s de bicarbonate de soude
• 1 c/s d'huile de coco
• 1 c/s de beurre de karité
• 5 à 10 gouttes d'huile essentielle de citronnelle (ou autre)

*petit update : on me conseille d'ajouter de l'huile essentielle de palmarosa pour lutter contre la transpiration !

Versez les ingrédients dans un grand saladier. Ensuite placez le au bain-marie et faites fondre le tout afin d'atteindre une pâte jaunâtre assez liquide. Versez les gouttes d'huiles essentielles, mélangez à nouveau. Transvasez le déodorant encore liquide dans un contenant en verre propre et placez-le au frigo pour qu'il se solidifie.

L'utilisation est très simple, c'est comme une crème, il suffit de l'appliquer au doigt. L'odeur de citronnelle est très agréable, je trouve et l'application ultra rapide. La texture est solide mais pas trop, juste comme il faut. Je pense que j'ai enfin trouvé le déodorant naturel idéal, je ne transpire pas plus qu'avec un autre déo et en fin de journée, aucune odeur désagréable à signaler !

Pour la recette du déodorant en vidéo en anglais, c'est par ici !

***

L'avis des copines

Eva "j'adore l'odeur du déodorant et je le trouve aussi super efficace !"
Victoria "le déodorant est top je trouve, l'odeur et la texture m'ont convaincue et surtout je le trouve aussi efficace que le Lamazuna avec ma couche "magique" de bicarbonate que je rajoute en plus !" 

***

J'espère que ces petites recettes vous serviront, si vous avez certaines variantes, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires. Le fait de fabriquer ses produits soi-même permet d'avoir une meilleure idée de leur composantes et un super contrôle sur ce qu'on utilise au quotidien. Cette démarche me plait tout particulièrement.

Faites-vous aussi vos cosmétiques maison ?
Avez-vous la même recette de déodorant ?

11.28.2016

Ma routine visage ultra simple


Les articles beauté ne sont pas très nombreux sur le blog. Pour la bonne et simple raison que je ne suis pas du genre à me maquiller longuement et à avoir un tas de produits dont je pourrais vous parler. Par contre, je me disais qu'un petit article tout simple sur ma routine visage pourrait peut-être vous intéresser. Je vous préviens, c'est minimal de chez minimal !

J'ai de la chance, j'ai une peau très facile à vivre qui n'a pas trop d'imperfections. J'ai longtemps cru qu'il fallait mettre du fond de teint à tout prix sans me rendre compte que je n'en avais pas réellement besoin. Je me contente d'un peu de poudre de temps en temps (et encore) et je trouve ça suffisant. Je préfère privilégier quelques bons produits qui me conviennent parfaitement plutôt qu'une multitude de produits qui ont chacun un usage unique et qui ne me servent finalement pas. J'ai mis du temps avant de trouver les bons cosmétiques et les marques qui correspondent vraiment à ce que je cherche. Je pense que c'est normal de tester pas mal de choses avant de trouver les bonnes, et je pense que là, j'ai bientôt trouvé tous mes essentiels en matière de maquillage minimaliste.

♡ Ma routine visage

En ce qui concerne ma routine visage, c'est très simple. Le matin je me passe de l'eau froide sur le visage. J'ai souvent les yeux gonflés au réveil et le fait de passer mon visage sous l'eau froide produit un effet dégonflant. L'eau froide tonifie ma peau, resserre mes pores et me laisse une sensation de fraîcheur. Mes joues sont d'ailleurs naturellement roses après ce petit coup de froid. C'est sur que ça réveille aussi ! 

Ensuite, après avoir bien séché mon visage, j'utilise la lotion pour le visage Beenature (offert par la marque) - elle pénètre facilement et hydrate bien la peau. 

♡ Le maquillage

J'aime bien ajouter une petite touche de maquillage, mais pas trop. Garder un look naturel est très important pour moi. Du coup, je n'utilise pas beaucoup de produits. Je me contente de 4 essentiels que je vais détailler ici. 


1/ Le fard à joue de la marque bo-ho 

J'ai découvert tout récemment la marque bo-ho. Je cherchais un nouveau fard à joue puisque celui que j'utilisais, de la marque UNE, est devenu introuvable. En me promenant chez Di, je suis tombée sur celui-ci dont 99% des composantes sont d'origine naturelles et 10% certifiées biologiques. Sa couleur 'lie de vin' correspond bien à ma carnation, et pourtant ce n'est pas toujours facile pour moi de trouver des teintes qui me vont. Son prix très abordable m'a aussi décidé à le tester. Moi qui étais habituée au blush crème UNE à appliquer au doigt, j'ai eu un peu de mal à revenir à un blush en poudre mais je suis assez satisfaite dans l'ensemble même si je ne suis pas entièrement persuadée de sa tenue.

En vente chez Di / Prix :12€ 


2/ La poudre minérale légère de UNE beauty

J'utilise cette poudre depuis longtemps, elle est devenue ma préférée. J'aime bien sa texture légère qui laisse un teint naturel sans l'effet "carton" de certaines poudres. J'en mets systématique après avoir utilisé un blush pour fixer et pour donner un joli fini au teint.

Malheureusement je pense que la marque a arrêté de distribuer (!) si vous avez plus d'info, je suis preneuse.


3/ Le recourbe-cil et le mascara Couvrance de chez Avène 

Ayant des cils très courts (à mon grand regret), passer par la case recourbe-cil est absolument nécessaire sinon le mascara ne sert à rien, à part peut-être à épaissir mes cils. Pour un regard de braise, je recourbe mes cils et puis j'utilise le mascara Couvrance de Avène. J'ai longtemps fait confiance aux mascaras des grandes marques (que je ne citerai pas) mais à cause de mes yeux sensibles, j'ai eu des allergies et des démangeaisons qui m'ont fait me tourner vers les mascara en vente en pharmacie. J'utilisais déjà quelques crèmes Avène à l'époque et j'étais satisfaite donc j'ai tenté le mascara. J'ai déjà racheté plusieurs fois le mascara Couvrance et je suis vraiment ravie, je le rachèterais les yeux fermés. Il fait partie de mes essentiels absolus en matière de maquillage.

En vente dans toutes les pharmacies / Prix : aux alentours de 20€


4/ Le rouge à lèvres Soap & Glory

J'utilise ce rouge à lèvre depuis à peu près 4 ans. Je l'ai acheté en Angleterre. C'est mon petit chouchou d'amour (oui, rien que ça). Il a la meilleure tenue que j'ai jamais eue d'aucuns autres rouges à lèvres. Sa couleur est parfaite : framboise rose mais pas trop girly, juste sexy comme il faut. Je n'en mets pas tous les jours mais j'aime l'utiliser quand je sors ou quand j'ai mauvaise mine et que je veux me sentir jolie. C'est mon gros coup de cœur et ma valeur sûre. Je dois avoir en tout 3 rouges à lèvres et si je ne devais en garder qu'un seul, ce serait celui-ci sans hésiter. D'ailleurs, il arrive bientôt au bout et j'espère que j'en trouverai en Belgique parce que je n'ai jamais vu cette marque ici.

Acheté en Angleterre / Prix : je ne sais plus

♡ Le démaquillage

Pour le démaquillage, c'est très simple aussi. Je me passe le visage sous l'eau (rituel du matin et du soir !). Ensuite j'humidifie ma lingette démaquillante réutilisable Lamazuna (j'en parle ici) pour me démaquiller les yeux. Je frotte délicatement, je tapote et j'essaye d'enlever un maximum de mascara. Le mascara Couvrance a l'avantage d'être un mascara qui s'enlève assez facilement, même avec un peu d'eau et un mouchoir c'est faisable. Ensuite, j'utilise mon éponge Konjac (j'en parle ici) pour me démaquiller / nettoyer le visage. Le nettoyage à l'éponge Konjac est tellement agréable, c'est une étape que je ne zappe jamais !

***

J'espère que cet article un peu différent de ce que je propose habituellement sur le blog vous aura plu. N'hésitez pas à me laisser vos impressions dans les commentaires !

Et vous, quels sont vos essentiels en matière de maquillage ? 
Quelle est votre routine visage ?

11.23.2016

Bamboo Revolution // Les montres naturelles

http://www.lilikus.be/2016/11/bamboo-revolution-les-montres-naturelles.html

Vous l'avez peut-être vu sur Instagram le weekend dernier, j'ai fait, pour la première fois, le Takeover d'une jolie marque partenaire de mon blog ; il s'agit de Bamboo Revolution.

Je ne réalise pas très souvent (quoique, maintenant de plus en plus) de partenariat avec mon blog, sauf quand il s'agit de marques ayant des réelles valeurs qui correspondent aux miennes et à la ligne éditoriale que j'essaye de respecter en tenant ce blog. 

J'étais donc ravie que Bamboo Revolution ait accepté de travailler avec mon blog - et donc de m'envoyer une jolie montre en échange d'un Takeover d'un weekend pour leur compte Instagram. C'est quoi un Takeover ? C'est quand un blogueur ou une blogueuse poste des photos comme pour son propre compte Instagram, sauf qu'il s'agit du compte d'une marque partenaire. Le principe est très sympa, ça m'a permis de développer ma créativité en essayant de prendre des photos de mon quotidien un peu différentes de celles que je poste sur mon propre compte. Bref, une très chouette expérience. Si vous voulez voir mon takeover, c'est par ici !

Je voulais surtout vous parler de la fameuse petite montre en bambou que j'ai reçue et vous expliquer pourquoi j'ai craqué pour leur concept. 

♡ L'HISTORIQUE
 
Basé en Afrique du Sud, Bamboo Revolution est né en 2012. Amy de Castro, la créatrice, voulait développer une marque durable ayant de vraies valeurs que les clients seraient fiers de véhiculer à travers celle-ci. C'est alors que les montres naturelles au design ultra simple ont vu le jour.

♡ LA FABRICATION

Chaque montre est unique, assemblée à la main et fabriquée avec des matériaux naturels comme le cuir et le bambou. Le bambou a été choisi comme composante essentielle des montres car c'est une plante qui pousse naturellement et rapidement et qui ne nécessite aucun engrais pour sa croissance. Le cuir, quant à lui est tanné de manière végétale. Les particularités de ce tannage sont aussi physiques qu'esthétiques. Le cuir reste naturel, ce qui donne un toucher très « brut » et authentique.

♡ LE STYLE

Tous les modèles sont unisex et ont un style intemporel.

♡ L'IMPLICATION SOCIALE

Une partie des bénéfices sont reversés à Greenpop, une entreprise sociale de développement durable (qui agit notamment pour la plantation d'arbres).

MON AVIS

J'ai aimé le packaging en carton recyclable qui colle totalement au concept. Aucune trace de plastique dans l'emballage, juste un morceau de tule ainsi que quelques morceaux rafia.

Les montres sont garanties un an, j'ai reçu un petit carton avec quelques explications sur la marque qui sert de garantie.

J'ai choisi le modèle Original Natural Beige mais il existe différents tons qui restent, tous, dans des coloris très naturels. Je suis séduite par le design très simple et épuré de cette montre. Je ne suis pas spécialement une grande fan de montres, ce n'est pas le genre d'objet pour lequel j'ai facilement des coups de cœurs mais celle-ci correspond vraiment à mon style. La simplicité à l'état pur.

Si j'avais une seule petite critique à émettre, ce serait que je trouve le cadrant un peu grand pour mon minuscule poignet. Mais tout le monde n'a pas un poignet de bébé comme le mien !

Si vous aussi, vous craquez pour ces montres ou que vous pensez que ça ferait un beau cadeau de Noël pour l'un de vos proches, je vous offre une réduction de 10% avec le code LILIKUS sur le site belge de Bamboo Revolution. J'espère que ça fera des heureux !

***
Que pensez-vous du concept des montres naturelles ?

11.18.2016

Zéro déchet #3 J'achète local

http://www.lilikus.be/2016/11/zero-dechet-3-jachete-local.html

Je ne vous proposerai pas dans cet article la recette de ces gaufres délicieuses, mais j'aimerais vous parler plutôt de leur provenance, puisque je les ai achetées au marché de mon quartier !

Après les deux premiers articles sur le zéro déchet qui proposaient quelques petits astuces pour réduire ses déchets au quotidien (acheter en vrac) et pour remplacer des ustensiles jetables par du durable (remplacer ses cotons-tiges), je voulais vous parler de quelques chose d'un peu moins concret mais tout autant important si vous êtes dans la démarche du zéro déchet, comme moi.

Je pense que le zéro déchet est une démarche globale qui fait partie d'un tout. Le désencombrement, pour ma part, a été le déclic vers un autre mode de vie. C'est comme ça que j'ai commencé à me poser des questions sur ma manière de consommer et que le zéro déchet est arrivé dans ma vie. A partir du moment ou on décide de remettre en question sa façon de consommer, un tas de réflexions et de prises de conscience en découlent.

Cela fait déjà longtemps que j'ai réduit mes passages dans les grands supermarchés pour privilégier les épiceries bio qui proposent des produits en vrac et dont les aliments sont en général de meilleure qualité (surtout pour les fruits et légumes). De plus, les supermarchés de type bio essayent de plus en plus de privilégier les fournisseurs locaux, comme par exemple au BelgoMarkt cette épicerie urbaine qui propose une large gamme de produits belges cultivés/produits et/ou entièrement transformés en Belgique.

Acheter local, c'est soutenir les artisans / petites entreprises / agriculteurs belges. Je sais que mes achats rémunèrent justement les Producteurs et leur permettent de vivre de leur activité. L'impact écologique est également réduit puisque les produits viennent de la région. Les intermédiaires sont moins nombreux entre le producteur et le consommateur, permettant des prix souvent plus avantageux. La réduction des emballages est également un point important avec les achats locaux puisqu'il n'y a plus d'intermédiaire entre producteur et consommateur. Par exemple, des pommes de terres qui viennent du champ d'un agriculteur de la région ne doivent pas être transportés depuis l'autre bout du monde pendant des jours et donc être emballées.

J'achète souvent au marché près de chez moi. Il y a un maraîcher de la région qui vient proposer ses fruits et légumes et j'ai le plus grand plaisir à venir choisir et à découvrir les fruits et légumes de saison. J'ai d'ailleurs eu une discussion avec la fromagère, l'autre jour parce que je voulais du brie de chèvre. Elle m'a expliqué qu'elle n'en avait pas parce qu'à cette période les chèvres ne produisent pas de lait et que ça reviendra vers le printemps mais qu'en hiver il ne faut pas compter sur le fromage de chèvre. Au marché, j'ai trouvé les meilleures gaufres artisanales de Bruxelles (voir photo*) ! Ça sent toujours divinement bon, impossible de repartir sans acheter mon stock de 7 gaufres pour 3,60€. Cet aspect convivial où l'on rencontre les producteurs et où l'on apprend des choses me plait tout particulièrement. Les liens se recréent, les gens se parlent - et je crois qu'on a un peu perdu ce lien actuellement et il est bon de le recréer petit à petit. En bref, je repars toujours avec le sourire après avoir été faire mes courses au marché.

J'ai récemment découvert La Ruche qui dit Oui qui est une Entreprise Sociale et Collaborative qui rassemble en Belgique et ailleurs des producteurs locaux et des citoyens pour une production et une distribution plus humaines, plus écologique et plus juste. J'ai trouvé le concept très chouette ; il faut faire sa commande en ligne durant la semaine et les producteurs produisent en fonction de la demande, de cette manière, il n'y a pas ou peu de gaspillage. Le samedi, les producteurs viennent livrer dans la Ruche la plus proche de chez vous et il suffit de venir récupérer sa commande chez les différents producteurs. Je n'ai pas encore testé ce système parce que j'ai encore énormément de mal à prévoir mes repas à l'avance et à décider de ce que je mangerai la semaine qui suit. Mais je trouve l'initiative intéressante et je garde l'idée dans un coin de ma tête pour quand je serai un rien plus organisée.

J'espère que ces petites pistes de réflexions vous intéressent. Comme c'est un sujet qui me passionne pour le moment, ça me fait plaisir de vous parler de mes différente prises de conscience qui s'opèrent durant cette période de transition "zéro déchet". Laissez-moi vos impressions en commentaire, il est toujours bon d'échanger sur des sujets qui nous tiennent à cœur.

*Le joli bocal en verre m'a été offert par Decoshop.


***
Et vous, consommez-vous local ?

11.16.2016

Echange de boutures sur Bruxelles

http://www.lilikus.be/2016/11/echange-de-boutures-sur-bruxelles.html

Suite à mon déménagement et à l'aménagement de mon nouveau petit chez-moi, j'ai eu envie de me mettre en recherche de quelques jolies plantes. Après des heures sur Pinterest et sur Instagram à repérer des plantes qui me plaisaient, j'avais une petite idée de ce que j'imaginais avoir chez moi. Je suis allée voir chez quelques fleuristes et sur les marchés mais je ne trouvais pas vraiment ce que je voulais et puis j'étais étonnée des prix quand même assez chers (chez la fleuriste, on voulait me vendre une Monstera Deliciosa pour 45€ !). Comme j'aime le troc, les échanges, les dons et que je m'étais rendue compte récemment que Facebook était un outil merveilleux pour ce genre de requête, je me suis mise en recherche d'un groupe d'échange ou de dons de plantes - et j'ai trouvé !

J'ai donc découvert un groupe qui s'appelle Bruxelles - Plantes, graines et boutures à échanger (ou donner) et qui met en contact des jardiniers confirmés avec des débutants pour échanger des graines, des plantes, des boutures, ou simplement pour donner des conseils d'entretien et poser des questions. 

Quand ma pilea aura fait des petits, ce sera à mon tour de donner les boutures et je trouve ce petit cercle de dons très sympathique. En plus, j'ai rencontré de belles personnes en allant chercher les plantes. Je trouve que ça permet de rencontrer des gens intéressants qui sont passionnés par les plantes et qui ont envie de confier leurs boutures à des gens qui vont en prendre soin. J'ai d'ailleurs encore plus envie de bien soigner mes plantes maintenant que je sais d'où elles viennent et que je peux donner des nouvelles aux propriétaires qui m'ont confié leurs "bébés". En rentrant avec ma pilea, j'avais un peu le sentiment qu'on m'avait confié un petit animal fragile et qu'il allait falloir en prendre bien soin. Je me sens d'autant plus impliquée dans le bien-être de bébé pilea, qu'on me l'a confiée. Le rapport est très différent que si j'avais été simplement l'acheter chez un fleuriste ou sur le marché. Sentimentalement parlant, c'est encore plus fort (ouh je m'emballe).

J'ai également entendu parler d'une communauté d'échange de plantes et boutures qui s'appelle Seeds. C'est une démarche collective qui invite au partage, au rassemblement et au dialogue autour de la plante. Il y a d'ailleurs un évènement ce dimanche 20 novembre entre 16h et 19h à La Vallée ! Et même qu'il y aura un atelier de fabrication de pots en céramique. Je pense que je serai de la partie, je suis vraiment curieuse d'assister à un plant swap !

***

Êtes-vous adeptes des échange de plantes ?
Vous le faites aussi via Facebook ?
Connaissez-vous d'autres groupe d'échange ?

11.15.2016

Cheveux courts : petit bilan un mois après

http://www.lilikus.be/2016/11/cheveux-courts-petit-bilan-un-mois-apres.html

Il y a un mois, je passais chez la coiffeuse un peu sur un coup de tête pour un changement radical : d'un carré mi-long, je suis passée à une coupe très courte. J'avais d'ailleurs écrit un petit article à propos de ma nouvelle tête. 

J'avais envie dans cet article de faire un mini bilan sur ce premier mois de nana-aux-cheveux-courts (# team short hair).

▼ Vive les repousses

On pourrait croire qu'un mois c'est pas grand chose dans une vie capillaire mais malheureusement, ce n'est pas parce que mes cheveux sont courts qu'ils vont s'arrêter de pousser ! Un mois correspond à peu près à un centimètre de cheveux en plus - et sur une coupe courte, ça se voit pas mal. J'ai vraiment attendu jusqu'au tout dernier moment pour aller me les recouper mais j'avais du mal à supporter les repousses dans le cou et la tête qui ressemble à rien. Le petit inconvénient du court : il faut couper régulièrement si on ne veut pas avoir une tête de playmobile. 

 ▼ Mon porte-monnaie souffre

Ce qui me semble difficile à gérer, c'est le budget qui va avec. J'ai payé pour ma première coupe 35€ chez ma coiffeuse (mais elle habite loin) et je suis allée aujourd'hui dans un salon et j'ai payé 46€. Il est presqu'impossible de se faire couper les cheveux pour moins de 40€ (étant non étudiante). Si vous connaissez un bon coiffeur sur Bruxelles qui demande max 35€, je veux bien son adresse (et qui utilise des produits pas trop cracra, ce serait encore mieux) ! Si je fais le calcul, si je dois me couper les cheveux une fois tous les mois et que je paye disons 40€ et que je veux garder ma coupe un an, je vais payer la jolie somme de 480€. Oui, le court coûte un peu cher... mais c'est tellement pratique !

▼ Le gain de temps

Le matin, je ne prends que 5 secondes dans ma douche pour me laver les cheveux et hop le séchage dure 3 minutes. C'est un sacré gain de temps et puis c'est tellement plus "léger". J'aime aussi avoir la nuque dégagée, je trouve que c'est féminin et c'est tellement agréable de se passer la main dans les cheveux courts !

▼ L'originalité

Depuis que j'ai changé de tête, quand je vois une autre fille aux cheveux courts, j'ai envie de lui faire un high five. Les filles aux cheveux courts sont forcément des filles bien. J'ai l'impression de faire partie de ce grand clan imaginaire : le clan de filles aux cheveux courts. (Sinon, un jour j'aurai les cheveux longs et je ferai partie d'aucun clan et c'est pas grave). J'ai eu surtout des commentaires positifs sur ma nouvelle tête, ça fait plaisir même si finalement c'est à moi que ça doit plaire et puis c'est tout.
-----------------

Pour conclure, je dirais que les cheveux courts sont super pratiques dans la vie quotidienne mais que ça demande un entretien régulier et un certain investissement financier. Je suis malgré tout très contente, même si j'avoue parfois rêvasser à un petit carré court, hihi.

La photo a été prise avant de les recouper.

Et vous, comment gérez-vous les repousses ? Pas trop galère ?